Rechercher

SFAC dansera le 24 février pour le GIEC, à l'UNESCO, À Paris.

Mis à jour : mars 6

SFAC ( Steps For A Change , compagnie amateur de la section scène des arts en scène ) et 13 de ses danseuses danseront le réchauffement climatique à l'UNESCO à Paris le 24 février 2020, dans le cadre du GIEC qui se réunira du 24 au 28 février prochain.


Cette prestation qui aura lieu pour la seconde fois dans la salle de conférence 1 de l'UNESCO est un grand honneur pour notre petite troupe, très fière de pouvoir défendre la biodiversité et de manifester sa prise de conscience de l'urgence climatique, en se faisant le relais au travers de la danse.


SFAC sera également présent pour le congrès mondial de la nature de l'IUCN au palais des congrès de Marseille du 11 au 19 juin prochain.


Qu'est ce que SFAC?

SFAC (Steps For A Change) est à l'origine un projet né dans l'esprit de Yunne Jai Shin, Directrice de recherche à l'IRD, et experte du rapport global sur la biodiversité et les services écosystémiques dans le cadre de la septième plénière de l'IPBES en 2019, après sa rencontre avec Emily Lartillot, Directrice des Arts en Scène et chorégraphe.

De ce projet sont nées une collaboration étroite et une partition à quatre mains écrite par Yunne Jai Shin et Emily lartillot, une union entre l'art et la science, chacune offrant ses connaissances à l'autre, au service de la biodiversité.

SFAC est désormais le nom que porte la compagnie junior. Elle souhaite oeuvrer pour la diffusion large d'une prise de conscience environnementale, avec l'enfant comme porte parole et moteur de vie.

Nos actions peuvent être diverses: représentations, conférences...

Les enfants présents dans la compagnie sont des danseurs en pleine conscience du message qu'ils portent.

Chaque enfant est le messager du monde qu'il souhaite pour demain.



Qu'est ce que le GIEC ( IPCC ) ?


Le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) est une organisation qui a été mise en place en 1988, à la demande du G7 (groupe des 7 pays les plus riches : USA, Japon, Allemagne, France, Grande Bretagne, Canada, Italie).

Son appellation internationale est IPCC : Intergovernmental Panel on Climate Change.

Il compte aujourd'hui 195 états membres.

Le rôle du GIEC est “d’expertiser l’information scientifique, technique et socio-économique qui concerne le risque de changement climatique provoqué par l’homme”.

Comme toutes les institutions onusiennes ( IPBES, et OMS par exemple), le GIEC est une association de pays.


Il ne s’agit pas d’un laboratoire de recherche, mais d’une organisation qui effectue une évaluation et une synthèse des travaux de recherche menés dans les laboratoires du monde entier: il examine et synthétise ce qui s’est publié dans la littérature scientifique sur la question de l’influence de l’homme sur le climat (et par voie de conséquence sur le fonctionnement du climat, avec ou sans hommes),


A côté de rapports d’évaluation très détaillés, qui sont les documents les plus importants (dites publications officielles), le GIEC fournit également des rapports plus succincts sur des thématiques particulières ( changements d’usage des sols, risques de phénomènes brusques et discontinus, océans et cryosphères, rapport 1.5°….)



LIENS UTILES:

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/comprendre-giec


Visionner le spectacle 2019 de l'UNESCO dans le cadre de l'IPBES:

https://youtu.be/DsVz4lESbOE


116 vues

www.lesartsenscene-dance.com

Contact: 06 50 80 71 98

©2019 by École De Danse Les Arts En Scene, classique, modern'jazz, lyrical, scène et création - 19, rue Alexis Alquié - 34000 MONTPELLIER - FRANCE