Rechercher

UNESCO: RAS DE MAREE EMOTIONNEL

Mis à jour : 15 sept. 2019

Voilà, c'est fait.

Après des mois de travail intensif, les 14 élèves du projet STEPS FOR A CHANGE ont dansé à l'UNESCO ce lundi 29 avril 2019 à Paris devant 130 gouvernements à l'occasion de la 7 eme plénière de l'IPBES ( plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services éco systémiques ) .

Standing ovation pour nos danseuses qui ont émus aux larmes une assemblée de 800 représentants et chercheurs.


Une aventure incroyable

Au départ, une rencontre.

Emily Lartillot, professeur de danse et chorégraphe, présente en avril 2018 une variation sur le thème de la montée des eaux et des conséquences dramatiques sur les insulaires. Yunne Jai Shin et Olivier Maury, tous deux chercheurs à l’ IRD (Institut de recherche pour le développement) sont présents pour assister à ce concours.

La rencontre est faite.







Yunne JAI SHIN est également l’un des experts scientifiques sollicités pour un des chapitres du rapport présenté par l'IPBES lors de la plénière qui aura lieu début mai 2019. Une idée germe alors dans l'esprit des deux chercheurs: reproduire cette démarche artistique dans un cadre scientifique.


Quel est l'objectif du rapport de l'IPBES?

Le rapport de l'IPBES porte un objectif : faire adopter par les 130 gouvernements membres de l’Ipbes un nouveau rapport qui dresse un bilan mondial de la biodiversité. Un travail qui a mobilisé quelque 500 chercheurs pendant trois ans. Ce rapport, qui s’alarme de l’accélération de l’érosion de la biodiversité, doit préparer le terrain à un ensemble de rendez-vous politiques qui se tiendront jusqu’à fin 2020.


Les premiers pas du projet danse: steps for a change

Le projet est ambitieux. Le travail commence alors. Il faut tout d'abord faire valider le projet par l'IPBES. Deux rencontres décisives: Anne Larigauderie, secrétaire exécutive de l'IPBES et Rob Spaull responsable de la communication.

C'est alors la course aux subventions. L'IRD, LA FRB, IPBES, UMR MARBEC, EUROMARINE, CERES acceptent avec enthousiasme de participer à l'aventure. Des chercheurs réalisent quant à eux une enveloppe participative. Une dynamique se créé autour de Yunne Jai Shin afin de porter financièrement le projet.


Une audition interne est réalisée auprès d'enfants âgés de 7 à 13 ans, tous élèves aux arts en scène. Un jury est mandaté afin d'observer les compétences techniques mais également artistiques recherchées pour l'évènement. La dynamique de groupe est également très importante. La magie opère.

En parallèle, commence le travail d'écriture chorégraphique. Il faut trouver un nom. Pas de petits pas avait lancé Nicolas Hulot. Ce sera donc "Steps for a change".

Yunne et Emily identifient et isolent les différents tableaux qui seront présents. C'est une écriture à quatre mains.


Des répétitions intensives débutent avec les enfants, sous la direction d'Emily Lartillot qui réalise l'écriture et la scénographie.

Yunne est présente régulièrement afin d'apporter un regard scientifique vulgarisé aux enfants. Des réunions autour du projet sont organisées.


Tout un travail scénographique est mis en place avec l'intervention du vidéo mappeur et motion designer Edouard Granero qui réalise alors un travail magnifique.

http://edouardgranero.com

L'école est mise en relation avec avec Felix Sabal Lecco , musicien de jazz, compositeur et batteur afin de travailler autour de la musique du reportage et du tableau espèces invasives.

http://www.bakfoul-prod.com/portfolio-items/felix-sabal-lecco/L'accueil

Un reportage est réalisé autour du projet, sous la direction du réalisateur Luc Riolon et de Gerard Sergent.

https://vimeo.com/lucriolon

Brigitte Surugue, responsable du service audiovisuel à l'IRD , à l'origine de ces mises en relation, porte le projet avec dynamisme .


L'aventure est lancée.

Après plusieurs mois de travail intensif, au détriment des nuits, les amitiés se nouent, les liens se créent. Une formidable symbiose se lie naturellement entre tous.



Ce lundi 29 avril 2019 , une incroyable magie a opéré sur scène, forçant le respect de toute une assemblée internationale émue aux larmes. L'art ne parle pas, mais il dit tout.

Cette journée restera gravée dans les mémoires de tous.


Un message plus personnel pour Yunne, sans qui cette aventure n'aurait pu voir le jour, et qui a porté ce projet de toutes ses forces. Tu es une femme exceptionnelle.


Emily




Articles de presse:

- Le figaro : http://kiosque.lefigaro.fr/ouvrir-liseuse-milibris/le-figaro/5157dfba-37eb-4c4d-a038-001125c2288f

- 20 minutes: https://www.20minutes.fr/planete/2507091-20190429-biodiversite-paris-ipbes-ouvre-semaine-capitale-planete

- Izland bip bip: https://izlandbipbip.com/news/outre-mer/unesco-biodiversite-vers-la-refonte-du-concept/



Remerciements:


Dancers : Iris Bojago, Lucia Bojago, Stella Bourgeaud, Alice Desforges, Nina Gatineau, Anna-Louise Hasler, Shirine Jaidi, Marion Laval, Anaé Maury-Shin, Lila Maury-Shin, Charlotte Meillaud, Milena Modica-Miikkola, Emma Monier, Inès Mouron, Maléna Pesce.


Olivier Maury, Brigitte Surugue, Cristelle Duos, Virginie Perrot, Florence Meillaud, Moun-Jai Shin, Andrea Lartillot, Jean-Michel Lartillot


Video designer : Edouard Granero


Film producer : Brigitte Surugue (IRD)


Director of Photography : Gérard Sergent


Light engineers : Stéphane Petitjean, Nicolas Gautier


Camera operators : Djamila Merabet, François Maury


Costumes : Sophie Bastide


Make-up artists : Maryline Fauchon, Clotilde Garnier, Corinne Cordon

250 vues2 commentaires

www.lesartsenscene-dance.com

Contact: 06 50 80 71 98

©2019 by École De Danse Les Arts En Scene, classique, modern'jazz, lyrical, scène et création - 19, rue Alexis Alquié - 34000 MONTPELLIER - FRANCE